La vie sans Adsense : 7 euros de perdus, combien de trouvés ?

J’expliquais dans un billet récent ma décision de supprimer les publicités Adsense sur mon blog pour chercher d’autres sources de monétisation.
Après deux mois sans pubs Adsense, voici un premier bilan de la situation :

  • le manque-à-gagner en publicité pour ces deux mois, si l’on se base aux statistiques des mois précédents, se monte à environ 7 euros (pour rappel, j’avais un CPM assez faiblard, et environ 5000 visites par mois)
  • j’ai récupéré du temps que je passais à surveiller les taux de clics Adsense qui vivotaient laborieusement, je le passe désormais à des activités plus « enrichissantes » : lire et répondre aux commentaires, par exemple.
  • mon blog a généré environ 250 visites vers mon activité de création de sites web. Sur ces visites, j’ai reçu une demande de devis crédible pour la refonte graphique de 2 blogs.
  • l’article sur Adsense a lui-même pas mal buzzé (, ou ), et m’a valu un déjeuner avec un lecteur qui avait un projet à me proposer. Pas rémunérateur mais intéressant.

Conclusions provisoires et possibilités futures

Côté argent :

Dans l’absolu, je n’ai pas touché un seul centime, c’est vrai. Néammoins ces deux prospects me paraissent un premier pas encourageant.

Comment l’évaluer financièrement ? Si on veut se lancer dans des calculs statistiques (un peu à l’arrache), on peut dire qu’un devis rapporte le coût moyen d’une prestation multiplié par le pourcentage de devis qui se concrétisent réellement. Etant débutant (et sélectif) en matière de prospection commerciale, je vais partir sur des valeurs faibles : 300 euros de prestation pour 10% de signatures. Le calcul est vite fait : 300×10% = 30 euros. C’est de l’argent virtuel, mais l’argent de Google est tout aussi virtuel tant qu’on n’a pas atteint le seuil de versement.

N’empêche, je ne me baserais pas sur un tel chiffre pour évaluer définitivement le potentiel d’un site, en particulier parce qu’il repose sur UN seul devis et qu’il pourrait bien se passer six mois sans demande, ce qui ramènerait la moyenne proche de zéro (à noter que sur la même période, Adwords m’a apporté 10 demandes de devis pour un investissement de 30 euros, ce qui est déjà plus régulier et permet d’en tirer des grands enseignements).

Côté référencement :

Un autre élément à prendre en compte est le référencement naturel. Au contraire des publicités (type Adwords) qui n’impactent la fréquentation de mon site que pendant que j’alimente le compte, les liens que je crée entre mon blog et mon site pro sont de la bonne matière à SEO. Du coup je peux espérer, d’ici quelques mois, que le trafic en provenance de Google s’améliore lentement mais sûrement, et ce sans y injecter d’argent.

Côté relation avec les visiteurs :

Lorsqu’un visiteur prend la peine de regarder une pub sur un blog, sa relation avec vous est soit totalement superficielle (il arrive, il clique, il t’oublie), soit carrément hostile (« la pub c’est le mal ! »). Bref, humainement, la pub est loin de créer une situation relationnelle idéale.

Au contraire, passer plus de temps sur les commentaires m’apporte déjà une interaction plus riche qu’auparavant. Quand c’est une demande de devis par formulaire, cela peut déboucher sur des collaborations intéressantes. Quand cela se concrétise sous forme de rendez-vous physique, c’est le jackpot. J’ai enfin l’impression que tout ce déballage d’idées, de retours d’expérience, d’interrogations que constitue un blog avait réellement une utilité : débattre, être impliqué dans des projets, être (un peu) reconnu.

Conclusion

Bref, je suis d’ores et déjà satisfait de ce changement. Le calcul financier gagne à être affiné mais les 7 euros de Google Adsense ne me manquent pas. A bon entendeur !

Google+
Bookmark and Share
Outil de référencement professionnel - essai gratuit Cette entrée a été publiée dans Blog, Webdesign, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à La vie sans Adsense : 7 euros de perdus, combien de trouvés ?

  1. Ping : Pour augmenter mes revenus sur mon blog, j’arrête Adsense | Le Potlatch

  2. Vincent dit :

    Je ne m’attendais pas à trouver une suite à ton article. Visiblement on utilise tous Google Alert !

    Nous avons à peu près la même visibilité en terme de fréquentations (c’est à peine si je frise les 6000 visites/mois, on va pas chipoter) et la même conclusion. Je vois toujours énormément de blogs utilisant Adsense, alors que leur fréquentation -modeste, pour ne pas dire insignifiante- ne peut pas devenir une source de revenu viable.

    On peut se demander la motivation qui est derrière tout ca. Quand je vois ton blog, propre, soigné, débarrassé de pub, ca m’enlève le doute. Et pourtant j’ai déjà vu des blogs n’être alimenté que dans un seul but : être rentables. Comme le fait remarquer Mart-e, il nous reste soit la passion pure et simple soit la volonté de faire parler de nous, avec derrière la tête l’idée que cela sert sa carrière. Personnellement je blog par passion, et pas par intérêt. Je vois ca comme du bénévolat.

    Je pense que tout blogueur en passe par là. C’est naturel de vouloir amortir le temps passé -souvent des années- et les frais d’hébergements, nom de domaine etc. Encore récemment je me laissais tenter par Flattr avant de déchanter. J’essaye d’être réaliste, pour gagner de l’argent il faut fournir un travail, et bloguer n’en fait pas parti. Seuls les plus connus comme Korben y parviennent, avec un gros carnet d’adresse, des partenariats, et un poste de blogueur à temps plein. Moi j’étudie, je n’ai pas ce luxe !

  3. Damien Ravé dit :

    Je crois qu’il est difficile de donner une finalité unique au blog. Les blogueurs ont à peu près tous envie de :
    - s’exprimer librement sur un support qui est le leur
    - partager des choses
    - être reconnus et appréciés
    - être, si c’est possible, rémunérés pour les efforts qu’ils fournissent (ne serait-ce, comme tu le dis, que l’investissement financier dans l’hébergement)
    - etc.
    Chacun donnera des priorités différentes à chacun de ces objectifs. Mais, même chez un seul blogueur, l’importance relative de chacun de ces points variera au fil du temps, en fonction de l’humeur, des besoins (ou des opportunités identifiées : devenir riche, par exemple).

  4. Ibo dit :

    Salut mec,

    Moi avec mon site de vidéo ibostv.com je tourne à 2 500 visiteurs/jours et 7000-8000 pages vues / jours et je fais entre 4-8€/jours de revenu Adsense sauf qu’hier j’ai reçu une alerte de Adsense pour certains articles un peu trop olé olé ou un peu trop violent , si tu veux discuter un peu de tout n’hésite pas !
    PS: je suis à la recherche d’une autre régie qui serait une bonne alternative à Adsense qui me rapporte (si on se base sur 6€/jours => 180€/mois )
    Quoi qu’il en soit bon courage à toi !
    (c’est sur que crée des sites sa rapporte j’en fais aussi ;) )

    Bonne soirée , Ibo

  5. Bonjour,

    Bravo pour la réflexion suivie de l’action. J’ai détaillé sur mon blog « Internet Sans Pub » une vision exhaustive des marqueurs et autres scripts publicitaires ou de tracking. Non seulement ça ne rapporte que peu au blogueur, mais ça transmet surtout toutes les infos aux sociétés fournissant ces « services ». Là aussi, il faut ouvrir les yeux.

  6. Bruno dit :

    Bonjour,

    J’ai bien aimé tes deux articles sur le sujet et te rejoins sur ta conclusion j’ai eu été dans ton cas et comme bon nombre de blogueurs à mettre de la l’Adsense pour monétiser l’activité des blogs. Mais voilà j’ai trouvé qu’il y avait une perte de temps et d’énergie pour deux ou trois sous.
    Bonne continuation à toi et ton activité.

  7. Damien Ravé dit :

    Merci Bruno, je vois que je ne suis pas le seul.

  8. Fred dit :

    C’est assez étrange qu’en étant « du métier » vous vous attendiez à gagner plus avec, je cite, un blog qui avoisine les 5000 visites/mois…. ce qui vous en conviendrez, et plutôt faible.
    Il faut pas rêver, les annonceurs doivent s’y retrouver lorsqu’ils achètent des words et ce blog est tellement pluridisciplinaire (php à côté d’écologie et de musique…) qu’il en devient presque dépourvu d’intérêt pour un annonceur qui cherche à cibler des prospects.
    Je comprend qu’on soit un peu frustrer quand Adsense ne rapporte rien alors qu’on en espérait bcp, mais faut parfois garder les pied sur terre…

  9. Damien Ravé dit :

    @Fred : bien entendu, c’est exactement là conclusion de mes 2 articles sur le sujet.
    J’expliquais dans le précédent l’aspect irrationnel voire obsessionnel de là monetisation : on a beau SAVOIR, on veut y CROIRE.
    Enfin le discours de vérité que vous tenez est très peu diffusé sur le web, où les charlatans pullulent pour nous garantir des revenus incroyables juste en positionnant mieux un bloc Adsense.
    Je trouvais utile de partager ce constat pour que d’autres évitent ces déconvenues. Quitte à passer pour une buse auprès des experts :)

  10. Rincevent dit :

    Je partage complètement ton point de vue. Trop de rigolos surfent sur le rêve de gagner de l’argent en bloguant…
    Pour ma part, j’ai encore laissé adsense sur mes blogs, mais juste pour faire les yeux doux à google.

  11. BenRezig dit :

    Google à la main sur tout et en plus ils sont voleur avec Adsense, après 6000 visites sur mes créations videos avec pub, je reçois un courrier de Adsense que je ne serais pas payer et point c’est tout. il ne donnerons pas d’explication c’est tout, c’est le rapport du plus fort ici. J’ai réclamé mais rien n’est fait. J’ai jamais ni frauder ni cliquer mais il ne donnemront pas d’explications. Mais pour moi y’a une, si tu ne fait pas compagne pub pour tes videos chez eux, y’aura pas de paiement en retour.
    Ps : merci de supprimer le premier message !

  12. Villebrequin dit :

    Petite tentative d’explication….
    7000 visites par mois ce n’est pas insignifiant, cependant le revenu Adsense est décevant.
    En réalité cela vient du contexte.
    En effet, sur un site de service, les publicités sont ( en général ) bien en rapport avec le service. Donc cela entraine un taux de clics supérieurs.
    Normalement vous devriez être plus proche de 30€ par mois avec 7000 visites, mais sur un site de service ( qui propose un service et pour lequel les utilisateurs sont amenés à revenir ).
    Pour un blog le profil des utilisateurs, et le contexte, font qu’ils n’ont ni l’envie ni l’intérêt de cliquer sur les pubs.

  13. Pascal dit :

    Les problèmes liés à adsense :
    - Google peut vous mettre à la porte du jour au lendemain – c’est pour moi insupportable
    - Baisse continue du CPC et donc de votre rentabilité
    - Le Web est en perte de vitesse (relative) face aux trucs 2.0 facebook, etc ..
    - auto-censure, oui on n’a pas le droit d’écrire sur tout avec Adsense

    Donc, oui, c’est beaucoup de travail pour au final pas grand chose et l’avenir n’est pas glorieux.

  14. Jonathan dit :

    Bonsoir,
    En plus AdSense sont des gros voleurs, ils te jettent comme ça, dans le vent, ton site leur plait pas ou tu ne ramasses pas beaucoup de visiteurs ou clients pour les annonceurs marketeux ? ils te ban sans raison et sans remboursement !

    Tu as bien fait de quitté AdSense avant que google te jette comme une vieille chaussette ;) .

  15. Ton site pro (refbox.fr) est intéressent dommage que tu propose pas l’affiliation tu augmentera ton chiffre d’affaire de 200 à 800% crois mois ! est si tu le propose déjà ! fait le savoir ;)

  16. Jean-Baptiste dit :

    Bonjour,
    En bas de votre site vous avez un encart « mes sites » qui contient 5 autres de vos sites. Sur 4 d’entres eux il y a une pub adsense. Cet article aurait pu s’appeler « Adsense : faite ce que je dis pas ce que je fais »…

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>