Pour augmenter mes revenus sur mon blog, j’arrête Adsense

les outils d’analyse de trafic produisent parfois des courbes excitantes

Comme beaucoup de blogueurs à la petite semaine, je croyais pouvoir tirer quelques écots de ma plume et de mes divers sites en installant des pubs Adsense à gauche à droite.

J’ai consacré pas mal d’heures à étudier l’optimisation du placement publicitaire, à lire des blogs consacrés au sujet, à modifier les formats pour répondre à des questions fondamentales comme : « est-ce que le skyscraper 768×90 est plus performant que le pavé 336×280 ? ». J’ai aussi et surtout rechargé chaque matin, avec la même fébrilité que le présentateur de télé attendant le verdict implacable de Médiamétrie, le rapport Adsense qui m’indiquait les résultats de la veille : nombre de clics, CTR, e-CPM, et gains obtenus.

L’aspect ludique de la chose explique en grande partie l’addiction. Chaque jour un blog brasse des milliers de visiteurs et de pages vues, cela génère des courbes excitantes et on se croirait à la tête d’une entreprise du CAC40 ou d’un portefeuille d’actions. On analyse des données, on en déduit des tendances, on modifie un paramètre, et hop ! Quelques jours après on revient voir l’impact de nos modifications sur les comportements des internautes – et surtout sur nos revenus.

La part de rationalité dans tout ça est, au final, assez mince. Je m’en rends compte aujourd’hui en faisant une petite comparaison toute bête :

Après quasiment 3 ans d’optimisation sur 4 sites, les publicités Adsense m’ont rapporté autant que 3 jours d’activité en tant qu’auto-entrepreneur.

Précisons certains points après ce constat accablant :

  1. ces sites n’ont pas été spécifiquement conçus pour générer des revenus publicitaires. Ils ont d’abord vocation à diffuser des idées ou des informations (pour le blog) ou divertir (pour mon jeu en ligne). La publicité est venue dans un second temps sous l’influence de nombreux articles invitant à « monétiser » les contenus. Bizarrement les articles qui expliquent « comment je suis devenu aussi riche que Bill Gates avec mon blog » se répandent beaucoup mieux que les articles critiques disant « Adsense c’est pas pour vous ».
  2. la fréquentation cumulée de ces sites est en moyenne de quatre cents visiteurs et mille pages vues par jour. C’est très peu par rapport aux mastodontes du secteur, mais assez comparable à des milliers de « petits » blogs dont les détenteurs pourraient être tentés par les sirènes de la monétisation.
  3. au delà de la fréquentation, le travail cumulé sur ces sites peut être très grossièrement évalué ainsi :

* 168 billets x 3 heures = 500 heures pour le blog

  • 1 an de travail cumulé (depuis 2003, quand même) pour le jeu en ligne
  • 0,5 jour par mois * 36 mois = 18 jours pour l’analyse, le suivi et l’optimisation Adsense

Ce que je déduis de tout ça, c’est que la disproportion entre le temps investi et la rémunération qui en résulte est flagrante. Et que le terme « monétisation » est un fantasme et son application à l’échelle d’un petit blog est une vaste fumisterie.

Il n’y a pas de blogueur rentier

Faisons un calcul. Si je voulais arrondir mes fins de mois avec, disons, un tiers de smic mensuel (je ne parle pas de gagner sa vie), il me faudrait probablement 30 fois plus de visiteurs. Pour espérer arriver à cette fréquentation, je devrais produire au strict minimum un article par jour, mais plus probablement deux ou trois, soit 3 à 9 heures de travail quotidiennes (et encore, les articles les plus fréquentés sur mon blog ont parfois nécessité 10 à 15 heures chacun), et sans aucune garantie que les visiteurs suivent. Ce serait comme si un employeur vous proposait un travail de pigiste sans contrat à 45h par semaine payé 300 euros les bons mois (même un stage ça vaudrait mieux).

Le problème, c’est que ce calcul j’aurais pu le faire il y a longtemps, mais que je ne voulais pas l’admettre : pour avoir du trafic, il faut y travailler. Produire, référencer, développer, se faire connaître… Non, je pensais que publier un article par mois ça suffisait, qu’on pouvait vivre de sa rente de blogueur. Pendant des mois et des mois j’ai cru à l’apparition d’une sorte d’ange de la notoriété qui allait transformer mon blog en Presse-Citron d’un seul clin d’oeil. Genre j’ai écrit un truc l’année dernière que personne n’avait remarqué et qui devient un énorme buzz ; du coup mon site reçoit 5000 visiteurs par jour sans que j’aie rien à faire et je prends ma retraite à 30 ans. Foutaises.

Ce qui entretient le fantasme, c’est l’impression de contrôle et d’hyperactivité que nous donnent les outils comme Adsense ou Analytics. L’accumulation des pages vues, la mesure quotidienne, au millième près, de taux de clic ou de coûts pour mille sont un prisme qui fait complètement perdre le sens des réalités. On va s’extasier lorsqu’une semaine le nombre de clics va doubler ; on se voit déjà parti sur la pente du succès, alors que c’est un phénomène statistiquement insignifiant et qu’il faudrait, pour espérer une rémunération, multiplier la fréquentation de ses sites par trente. Or quand on a les yeux rivés sur les stats on n’est pas en train de créer du contenu, on n’est pas en train de rendre son blog attractif, on n’est pas en train de créer une relation de confiance et de fidélité avec ses lecteurs. On est en train d’espérer que par une magie inédite un nombre statistiquement plus élevé de gens clique sur nos pubs.

Il y a quelque chose dans la monétisation par la publicité en ligne qui se rapproche de l’alchimie : comme tout le monde j’ai essayé de transformer du plomb (de l’info, abondante, informe) en or. C’est une quête vaine où s’épuisent trop de créateurs naïfs, envoûtés par les slogans de Google et de ceux qui en vivent. Quand on n’a pas l’ambition (ou le talent) de devenir un des cinq blogueurs français qui arrivent à en vivre, mieux vaut consacrer son temps à écrire des choses intelligentes et belles, à nourrir des débats avec quelques lecteurs passionnés, plutôt que de se battre pour grapiller quelques centièmes de points sur son taux de clic.

Donc, j’arrête Adsense sur mes blogs. Je vais maintenant plutôt envisager le blog comme un outil d’auto-promotion pour développer mon activité de création de site et de logos et de conseil en référencement. Est-ce que ça marchera ? Inch’Allah. On en recause dans 3 ans ;)

C’est tout ce que j’avais à dire.

Lu ailleurs : Pourquoi Adsense vous fait perdre de l’argent

Mise à jour : après 2 mois, 1er bilan

Lisez la suite de ce billet : La vie sans Adsense : 7 euros de perdus, combien de trouvés ?

Outil de référencement professionnel - essai gratuit Ce contenu a été publié dans Webdesign, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

49 réponses à Pour augmenter mes revenus sur mon blog, j’arrête Adsense

  1. roger dit :

    Merci pour se retour d’experience.
    C’est pour moi très precieux, car je viens de débutter dans le monde du blog. C’est vrai, les sirènes de la monétisation sont légion. Je vais suivre votre conseil et me servir de mon blog plus comme un outil d’auto-promotion. Plutot que de faire la promotion d’un produit quelconque, je vais me centrer sur le meilleur produit : moi
    Bonne journée et bonne année

  2. JulienW dit :

    C’est, je pense, la bonne solution :)

    Perso, j’ai tendance à penser que des pubs (Adsense ou autres) sur un blog le décrédibilisent un peu…

    (et faudra mettre un antispam de commentaires un jour ;) )

  3. Eric dit :

    Je pense que ton erreur fondamentale est de mettre une corrélation entre le nombre de visiteurs et l’activité sur le blog. Non, pour obtenir 30x plus de visiteurs la recette n’est pas pour autant de publier 3 ou 4 fois par jour. En fait parmi le TOP 10 français il y a des blogs qui ne produisent même pas un jour sur deux en moyenne.

    L’activité de certains comme presse-citron est peut être même opposée : c’est parce qu’ils ont du revenu qu’ils y consacrent du temps. Sans compter que sur ceux là les billets sont peu travaillés et que le temps par billet doit être en dessous de l’heure.

    La vérité c’est juste que si effectivement ton blog perce ça peut être rémunérateur, mais que pour 99% des autres, ça paiera au mieux l’hébergement, et encore. Ce n’est pas une activité professionnelle.

    Dit autrement : Il existe des auteurs de livres qui font un métier de leur écriture. La majorité n’a ça que comme activité annexe et si ça leur rapporte un peu ce n’est pas vraiment l’objectif ou le meilleur investissement de leur temps financièrement. Mais surtout, ce n’est pas parce que tu te met à écrire et sortir du papier sur ton imprimante que d’un coup tu vas devenir aussi bien payé que Beigbeder. Te mettre à cracher trois livres par semaine n’y changera rien, au contraire même. Ben les blogs (ou n’importe quelle activité d’édition) c’est bien pareil.

    Le problème c’est surtout que tu sembles voir ton blog comme un produit, et maintenant comme un panneau publicitaire pour ton activité principale. Pas étonnant que ça ne se bouscule pas au portillon. Lire les gens faire de l’auto-promotion ça n’attire pas les foules.

  4. thierry dit :

    Salut c’est thierry de roget.biz, merci de ce retour honnête, je vais en parler dans mon blogue 1blogue.net,

    Sinon, depuis que je blogue presque 3 ans, j’arrive à gagner 1500 € par mois, et ce principalement avec Adsense. roget.biz tourne à 270 000 pages vues par mois, dans mon blogue 1blogue.net, j’explique aussi que ce n’est pas facile et ton témoignage est intéressant.

  5. clement dit :

    Analyse intéresssante.
    je me suis intéressé moi aussi à la monétisation. Je crois qu’un point important est l’objectif poursuivi par un blog. je veux dire par la que si tu fait un blog avec l’objectif de faire de l’argent, tout sera orienté vers ça (référencement, marketing, affiliation adsense etc). Et je crois que c’est une stratégie a suivre dès la création du blog.
    Si tu créées un blog pour le fun, te faire plaisir, partager et réunir quelques lecteurs autour d’un sujet, que la sauce prend et que tu te dis alors qu’il faut a présent le monétiser, tu vas faire fuir tes lecteurs car ils n’étaient pas la pour ca… Monétiser un blog, c’est presque un non sens quand on y pense, car un blog poursuit plusieurs objectifs, mais initialement, pas celui de faire de l’argent… ca c’est un site commercial, mais tu peux le développer sous wordpress effectivement…

  6. Initiative super intéressante :) J’ai hate de voir les résultats ! Je me demande d’ailleurs combien d’internautes voient réellement les pubs Adsense aujourd’hui…

  7. eddddd dit :

    Comme le suggère en fait ton 2e commentateur « kids jordans » le spam c’est plus rentable ;-)

  8. pagetronic dit :

    Le problème est la thématique de votre blog, et ses visiteurs qui sont des initiés.

  9. ringard dit :

    L’affiliation est pas mal sans quoi :)

    Pour certaine thématique, pas la peine de faire de l’adsense car pas rentable.

  10. Ca a le merite d’être clair et de montrer que l’argent facile n’existe pas plus sur le web que dans la « vrai » vie.
    Il faut du boulot,du talent et être en phase avec une demande

  11. Le Caphar Damien Ravé dit :

    Waouh, je laisse mon article à 0 commentaire (= mort-né) la semaine dernière, et quand je reviens je découvre que ça cause dans mon dos… Fichue notification par mail qui ne marche pas !

    @pagetronic : la thématique a une influence, et je pense effectivement que les développeurs ou designers Web sont un peu plus insensibilisés aux pubs que la moyenne, mais le principe d’Adsense c’est quand même d’adapter les annonces au contenu pour cibler les visiteurs de manière précise. Un point important pour optimiser un blog, je crois, c’est d’être homogène et de ne pas trop se diversifier : à vouloir enchaîner un tuto Javascript, une réflexion philosophique, une photo amusante et un lien vers un site de jeu, je pense que Google a du mal à déterminer de quoi je parle. Pour optimiser, il faudrait créer un blog différent par centre d’intérêt dans votre vie – moi ça ne m’intéresse pas.

    @julienW : oui, je pense surtout que je dois upgrader mon blog ou le passer de Dotclear à WordPress

    @eric : ta remarque finale est intéressante et (même si elle ne se situe pas sur le plan moral) elle me touche là où ça pique. Mais je ne suis pas forcément d’accord. A mon avis un blog est toujours une forme d’auto-promotion, certains s’en servent juste de manière un peu plus indirecte pour se faire connaître et espérer vendre plus de livres ou accroître leur « personal branding ». Si le fait d’utiliser un support d’information comme un « produit » publicitaire faisait fuir les gens, comment expliquer le succès de la presse magazine et des journaux gratuits, de Google, de tout ce qui passe à la télé ? Non, la vision « rentabilité » ou « monétisation » est un des nombreux aspects par lesquels on peut entrevoir le blogging et rentre parfois en compétition avec d’autres objectifs : faire valoir ses idées, créer un débat, crier sa haine, raconter sa vie, etc. Ma préoccupation est surtout de ne pas lui donner une importance démesurée par rapport aux autres, et par rapport au bénéfice réel qu’on peut en tirer.

  12. Ah enfin un article qui remet les pieds sur terre. C’est vrai que ces temps ci on voyait un peu trop de « je suis devenu riche en bloguant » parce que j’ai mis adsense, je fais de l’affiliation, je vends un ebook et je fais des posts en vidéo…

  13. Cédric dit :

    Bonjour,

    Le soucis c’est que tu te bases sur le vieux business model de la monétisation de blog I.E. adsense et la pub comme seule source de revenus.
    Mon blog m’a rapporté 1230€ en décembre pour seulement 40 000 pages vues.
    En janvier, je vais faire plus de 1000€ églament, pourtant si tu regardes mon rythme de publication en ce début d’année, tu verras que je suis loin des 2 articles par jour!

    Bon courage à toi.

    Cédric

  14. mikare dit :

    Chaque personne a des expériences différentes avec Adsense…
    La qualité de tes articles finira par payer en tout cas.

  15. Gfoaongle dit :

    Je pense que lorsque qu’on se décide à tenir un blog, il faut le faire d’abord parce qu’on en a envie. J’ai commencer mon blog sur l’actualité Google parce que j’apprécie et je m’intéresse beaucoup à cette entreprise. En écrivant des articles sur Google, je partage ma passion avec d’autre et qui plus est j’en apprend plus sur Google. J’aime ça.
    Je n’ai inséré des pubs que 5 mois après la création de mon blog, une fois que je m’étais crée une certaine notoriété et un certains sérieux auprès de mes quelques lecteurs. La pub, je la voit plutôt comme un petit plus que comme un réel investissement et je continue de publier des articles (1 à 3 tous les deux trois jours) par plaisir bien plus que par esprit de rendement !
    Mon blog, c’est d’abord pour partager et en suite, accessoirement, pour grappiller quelques euros par moi (très peu pour l’instant, mais c’est toujours ça EN PLUS).

    En gros ce que je veux dire par là, c’est qu’il ne faut pas perdre de vu la fonction première de notre blog, et ne pas le voir comme un « pure produit qui doit nous apporter de l’argent ».

  16. Damien Ravé dit :

    @gfoaongle Merci pour la leçon de morale, mais j’ai eu exactement la même démarche que toi (cf mon commentaire précédent). Alors continuons à nous faire plaisir ;)

  17. seoman dit :

    Hello,
    en monétisation de sites web, il faut trouver l’astuce, le travail acharné ne paye pas toujours.. ce que j’ai constaté c’est que le choix du sujet du blog est la clé du succès du coup
    1> soit tu blogues pour la gloire en écrivant des billets qui te prennent de 1 à 3h mais à ce moment la vaut mieux te diriger vers le journalisme
    2> soit tu veux gagner de quoi mettre du beurre sur les épinards (à la roget.biz :) ) et du coup il faut monter une stratégie et pour moi un billet c’est maximum 10-15 min .. sur n’importe quel thème ….
    j’avais publié des billets sur la monétisation des blogs : link to minu.me c’est encore d’actualité à mon sens
    Bon courage
    @+
    seoman

  18. Ping : Tweets that mention Pour augmenter mes revenus sur mon blog, j’arrête Adsense | Le Potlatch -- Topsy.com

  19. theo dit :

    Bonjour,

    j’ai lu avec grand intérêt ton article. Je suis d’accord sur un point : il est probablement plus rentable de proposer un produit, un service sur un site que de se rémunérer uniquement avec la pub.

    Cependant, en tant que blogueur, je possède quelques sites j’arrive à dégager plusieurs centaines d’euros par mois. C’est certainement moins que si je vendais un super ebook ou que si je faisais de la prestation de service ou autre. Cela demande effectivement pas mal de travail.

    Theo

  20. Ping : Comment monétiser efficacement son blog | SEO, Adsense et Referencement

  21. Ping : Stratégies et choix de monétisation du contenu de son blog

  22. Ping : L’impact néfast de la publicité sur un site Web - Influence PC

  23. Damien Ravé dit :

    Pour ceux que ça intéresse, j’ai fait un premier bilan après 2 mois sans Adsense. C’est ici :
    link to lepotlatch.org

  24. Fabien dit :

    J’arrive à dépasser les 100€ de revenus mensuels AdSense sur mon blog http://pix-geeks.com donc tu peux largement optimiser cette source (si tu la réactives)
    J’ai détaillé tout ça ici : link to pix-geeks.com

    Fabien

  25. Laisser tomber la monétisation de ses blogs et s’en servir comme levier pour son référencement pro / outil de recommendation / notoriété est aussi la voie que je conseille.

  26. africaine dit :

    Et si vous aviez une régie concurrente à adsense pour mon site, ca pourrait etre quoi ?

  27. YesWeChange dit :

    Bonjour!
    Merci pour cet article très intéressant !
    Je commence tout juste le blogging mais je rejoins déjà ton analyse: on ne peut pas attendre qu’Adsense transforme notre contenu en euros. Je suis de ceux qui pensent que le blog peut être le début d’un business mais pour cela il faut souvent y proposer produits et services pour espérer en vivre correctement. Il y a peut-être d’autres moyens plus efficace pour monétiser comme l’affiliation mais je n’en suis pas là. Pour l’instant, je me concentre plus sur le contenu à vrai dire :-)
    Bonne soirée !

  28. Anto dit :

    Très pertinente analyse et une bonne plume pour faire passer ce message finalement évident, mais que beaucoup de bloggueurs refusent d’admettre

  29. Olivier dit :

    Bonsoir,
    Il est certain que si on compare le temps passé et l’argent gagné avec un blog comparé à un boulot , c »est tout simplement ridicule .
    De plus , c’est un activité complètement chronophage . Mes revenus sont faibles ( 20 à 30 euros par mois ) et je me demande quelquefois pourquoi je continue quand je vois le temps que je passe dessus .
    Quoi qu’il en soit , mon blog ne résistera probablement pas longtemps à une montée en charge dans mon métier actuel ou aux aléas de la vie …

  30. J’ai eu la même expérience.
    Et j’ai eu la même conclusion..

    C’est la qualité qui produit a long terme..

  31. ibn dit :

    trés bon article ,presque que le meme opinion que j’ai eu aprés une durée de 2ans

  32. Tout dépend de la thématique du site ou du blog. Par exemple il sera 1000 X plus rentable de faire un site d’information sur le domaine « Rachat de crédit » plutôt qu’un blog généraliste…

  33. 1zeste2web dit :

    Chronique d’une mort annoncée… Adsense mourra en même temps que les blogs, et facebook remportera la partie… pour l’instant !

  34. Lina Jobs dit :

    Je comprend mieux pourquoi je n’ai jamais été attirée par adsense. Concernant votre nouvelle activité de référencement, pouvez vous me donner des conseils, mon mail et sur mon profil et le site en question et : Réparation iphone
    A bientôt.

  35. ouidad dit :

    Moi aussi je viens de créer un nouveau blog http://ouidad.atwebpages.com et j’arrive pas à franchir 2euro. Il faut du patience pour ce genre d’activités. je vous félicite pour cette article

  36. Georgallides dit :

    Eh bien, je suis tombée sur ce billet en faisant une recherche Google… et moi aussi j’hésite à retirer les pubs d’un de mes sites…
    Une pollution visuelle qui ne rapporte pas grand chose. 1000 visiteurs par jour qui sont gênés par cette pub qui me rapporte 1EUR… (par jour). Ca n’en vaut pas la peine.

  37. Ben malheuresement je ne fais pas partie des gens qui n’aime pas adsense, car quand ça marche bien je peux dépasser 2000 € /mois sur un de mes blog, depuis penda j’ai bcp baissé mais c’est satisfaisant plus de 700€
    Ici ton publique ce sont des pro, si tu veux gagner des sous faut leur proposer un service ou leur facilité la vie avec un produit.
    Pour gagner des sous avec adsense il faut parler de jeux,mode,hi tech etc…

  38. Pascal dit :

    Bonjour,

    De passage, j’en profite pour donner des nouvelles du front. Le CPC continue de baisser (2-3 centimes d’euros), et les revenus qui en découlent par voie de conséquence. Voilà, au cas ou tu aurais des regrets :)

  39. Amaranthe dit :

    Bonjour Damien,

    Merci pour ce point de vue tranché et précis, que je partage. Je me suis permis de vous citer dans mon article link to amaranthe.be

    N’hésitez pas à me donner vos commentaires, 2 ans après la suppression des pubs sur votre site !

    Merci !

    Sylvie

  40. freeshop dit :

    bonjour

    comme vous tous j’ai fait beaucoup de recherche sur adsense
    j’ai créer 1 blog puis 2 blogs,j’ai dépassé les 10 blogs
    mes premiers blogs sont très amateurisme
    http://sac-chic-mode.e-monsite.com,
    link to auto-assurance-info.e-monsite.com,
    link to construire-sa-maison-info.e-monsite.com,
    link to habitation-assurance-info.e-monsite.com
    mais bon je ne pense que la quantité soit importante
    il suffit simplement d’avoir un blog ou site qui génère beaucoup de traffic et ça peut bon
    bonne chance a tous

  41. adil dit :

    Moi aussi je viens de créer un nouveau blog http://kw.kizana.fr.fo et j’arrive pas à franchir 2euro. Il faut du patience pour ce genre d’activités. je vous félicite pour cette article

  42. Ahmed dit :

    A mon avis, google adsence peut vous rapporter un bon revenu si vous savez comment l’utiliser et ou l’utiliser.

    Avant de se lancer dans la monétisation adsence, il faut étudier le coût par clic de chaque blog niche (par exemple un blog qui parle de l’adresse IP, proxy ou assurance peut vous apporter une dizaine d’euros avec seulement 200 visites/ jour). Il faut voir aussi la zone géographique de vos visiteurs (votre cible). Les internautes américains sont plus valorisés. Et de très loin, comparés aux français.

  43. Bonjour,

    Merci pour cette article, j’aimerais bien que quelqu’un m’aide à optimiser les annonces adsense sur mon site http://www.fbcouverture.net j’ai pas une grand expérience et du coup je ne génère pas beaucoups de revenu par rapport au traffic mensuelle :( merci

  44. Xavier dit :

    Bonjour, il serait intéressant aussi d’avoir une évolution sur l’année du CPC car indépendamment de l’audience le CPC évolue dans le temps et influe très certainement beaucoup sur le CA réalisé par un site.

  45. c le 1er fois que jentends de ca.
    comme mon blog, si jarret adsense,j vai rien gagner.,pas de revenu.

  46. Vanessa dit :

    C’est bien de se rendre compte de ses erreurs. C’est ce qui nous rend plus mature et nous donne de l’expérience. Je pense que les publicités sont les principales sources de revenu des blogs. Mais encore faut-il savoir les utiliser. En effet, il ne faut pas faire fuir les internautes sans pour autant renoncer à ses revenus publicitaires. Quelle solution avez-vous trouvé donc pour remplacer adsense?

  47. Keniland dit :

    Merçi pour ce post :-) , moi je suis satisfait avec adsense pour le moment et je compte pas changer.

  48. Keniland dit :

    Je partage aussi mon blog, merçi pour ce tuto.

    link to keniland.net

  49. Kiookoi dit :

    Cet article a déjà 5 ans…. Mais toujours d’actualité.
    Je suis tombé dessus par hasard, même pas en recherchant des renseignements adsense, mais plutôt pour me remettre au goût du jour.
    J’avais créé un site internet de vente en ligne en 2008, adossé à un commerce « en dur ». La première année, boosté par google Addwords, le site en lui seul avait généré 80 000 € de chiffre d’affaire. Au passage, ce n’est pas parce que l’on génére 80 000€ de CA qu’on les gagne, loin de là ! Dans ce secteur, très concurrentiel, tous frais déduits, on en était arrivé à 3000€ de Bénéfice seulement. Depuis, j’ai revendu mon commerce.
    La deuxième année, j’ai décidé de me passer d’addwords. Le CA a été divisé par trois, mais le bénéfice par deux seulement

    Bref, tout ça pour dire que le référencement, oui, ça se travaille. Et la recherche de mots clés est très importante également pour ma part.
    Savoir intéresser le lecteur.
    Il y a de nombreux concurrents sur le net, et je pense que la part du lion…. Ce sont les lions qui se la gardent.

    J’en suis à présent à mon troisième site internet. Il est tout récent. J’espère pouvoir convaincre les entrepreneurs, nouveaux et anciens du bien fondé de son existence : je milite pour le commerce de proximité, et la visibilité immédiate de nos entreprises.

    Donc le référencement, oui, c’est primordial. Que ce soit sur internet ou dans la vie réelle
    Pour accéder au site internet, vous pouvez cliquer sur mon nom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *