Gandi m’a tuer

Gandi affûte ses armes

Cinq jours d’interruption de service ! Plus de blog, plus de site musical, plus de jeu en ligne. Pour un hébergement, même en version bêta, c’est une catastrophe. Moi qui, confiant, vantais les mérites du nouveau service d’hébergement proposé par Gandi, j’en ai été pour mes frais. Aucune réponse à mes messages au support. Aucune explication sur le problème rencontré. Je laisse tomber.

Je rebascule illico tous mes sites sur un hébergeur renommé (Sivit). Je laisse les plus audacieux essuyer les plâtres de ce système boiteux.

L’idée de départ reste excellente, espérons qu’ils sauront la mettre en oeuvre.

Outil de référencement professionnel - essai gratuit Ce contenu a été publié dans Blog, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Gandi m’a tuer

  1. sam (Gandi) dit :

    Bonjour Damien Ravé,

    Le problème avec votre serveur a en fait dû être escaladé vers notre équipe technique pour déblocage. Nous vous en avons informé le 21 Avril.
    Nous venons de répondre à votre ticket avec une solution au problème (pas assez de mémoire).

  2. Steven dit :

    Bonjour,

    Je crois que c’est un peu tard :s

  3. Pyrrah dit :

    Heu… dans "Gandi m’a tuer"
    C’est pas "tué" qu’il faut écrire par hasard ?

    Signé: Pyrrah, champion d’orthographe

  4. Juste moi dit :

    Pyrrah
    Tu n’a pas du saisir la subtilité "raddadienne" de cette conjugaison du verbe tuer. ;)
    Raddadienne est un néologisme volontaire qui rajoute encore plus de mystère à cette mystèrieuse erreur de conjugaison.

  5. Pyrrah dit :

    J’en prends note alors ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *