Candidats à l’embauche : comment se griller auprès d’un employeur en une seule phrase ?

Gros yeux exorbités, sueur froide, moment de panique : l'e-mail est dangereux

Il pensait transférer une demande à un ami. Manque de bol, il a envoyé l’e-mail au recruteur. Un petit bijou de plantage comme on en voit rarement.


Gros yeux exorbités, sueur froide, moment de panique : l'e-mail est dangereux

L’e-mail est un outil merveilleux. Dans le monde professionnel, il rend des services tels qu’on se demande comment on faisait pour communiquer à l’époque de l’enveloppe en papier et du télécopieur. Et pour les recrutements, il permet à tout le monde (candidats comme employeurs) de gagner du temps, d’échanger un paquet d’infos pour mieux se connaître avant l’entretien. Oui mais parfois l’e-mail peut jouer de vilains tours quand on a la tête ailleurs.

Hier, je reçois un CV de candidat au poste de développeur Web. Le CV est bon mais apparemment il a des lacunes côté PHP. Pour vérifier, je lui envoie notre questionnaire technique qui vise à mesurer, à la louche, les points forts et les points faibles de chaque candidat dans différents domaines. Le questionnaire vise large (HTML, Javascript… et PHP) : on n’attend pas un sans faute mais un profil personnalisé. Quelques minutes après, je reçois un e-mail en réponse à ma demande. Le seul souci, c’est que, apparemment, ce message ne m’était pas vraiment destiné. Il dit :

Hamid, tu me fais le PHP STP ?

Grillé ! Voilà, cela accélère le processus de recrutement finalement : poubelle direct. Au lieu d’admettre ses lacunes, il préfère déléguer le test de recrutement à un ami ou collègue. Au suivant ! Mes collègues m’ont suggéré de lui demander les coordonnées de ce Hamid qui est si fort en PHP. C’est peut-être lui notre perle rare.

Je suis plutôt compréhensif avec les candidats du moment qu’ils sont honnêtes sur leurs manques. Mais il y a des choses à ne pas faire, des choses qui rendent plutôt méchant. Là par exemple, j’adorerais voir la tête qu’il a faite lorsqu’il a découvert qu’il s’était planté. Gros yeux exorbités, sueur froide, moment de panique, juron de circonstance… En fait non. Si j’étais vraiment méchant, je donnerais son nom et je le diffuserais pour qu’il soit tricard chez tous les recruteurs. Mais je ne le ferai pas.

J’imagine que vous avez tous des bourdes de ce style à raconter. Lâchez-vous, on est entre nous.

Outil de référencement professionnel - essai gratuit Ce contenu a été publié dans Blog, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Candidats à l’embauche : comment se griller auprès d’un employeur en une seule phrase ?

  1. Super Chinois dit :

    Pour ma part, je ne suis pas réellement consultant NTIC, mais chut!

  2. pixenjoy dit :

    C’était en SSII, pose lors d’une réunion, je devais aller aux toilettes, ceux des hommes étaient occupés, je me retourne, personne ! je fonce dans les toilettes dames.

    Soudain j’entends rentrer quelqu’un, une main se pose sur la clenche, je me souviens soudain que j’avais un peu forcé sur le verrou sans réussir à faire un tour complet … la porte s’ouvre, je tombe nez à nez avec ma chef, le caleçons et le fute aux chevilles, juste le temps de resserrer les cuisses !

    Moment de silence, brèves excuses gênées, puis la porte qui se referme.

    Lorsque je suis rentré dans la salle de réunion, je voulais échanger une petite phrase humoristique pour dédramatiser la situation mais ma chef na pas sourit et à fait comme si il ne c’était rien passé.

    Heureusement j’étais en CDI mais j’avais un peu perdu de ma superbe.

  3. Oncle Tom dit :

    Ah ah, un peu dans le même style on a dans nos locaux plusieurs techniciens qui ont une boîte mail commune (même email installé sur plusieurs PC, premier arrivé premier servi). C’est en réglant un énième problème sur l’Outlook de l’un d’entre eux qu’un de mes collègues tombe sur un email d’un recruteur. La personne pensait que c’était un spam.

    Il s’avérait que l’email était en réalité bien adressé mais à un autre des techniciens qui avait postulé …

  4. Hamid dit :

    Il m’avait dit qu’il m’envoyait un email, mais je ne l’ai jamais reçu !

  5. wazzani dit :

    je suis agé je cherche du travail je ne sais faire pour trouver dutravail

  6. youna dit :

    Je travaillais dans une société d’informatique de gestion où il n’y avait pratiquement que des hommes. Mon boss un jour à voulu faire valider un mail pour une cliente à un collègue avec leur façon de parler habituelle. Le contenu du mail était à peu près
    "Peux-tu me donner ton avis sur les points suivants …., c’est pour la belle Hélène, c’est vrai tu ne trouves qu’elle est bonne Hélène ??? bla bla"

    Sauf qu’il devait tellement penser à elle qu’il s’est trompé et a envoyé le mail à la fameuse Hélène et pas au collègue. Il a été par la suite exécrable pdt un long moment.
    J’ai finalement quitté cette boite mais pour d’autres raisons même si le machisme ambiant n’y est pas pour rien. J’ai même décidé d’arrêter l’info. Et récemment j’ai moi aussi fait une "bourde" en envoyant un mail "humoristique" destiné à une copine à un ex-futur employeur (ils avaient les mêmes initiales et ma messagerie orange a pris le 1er de la liste)….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *