Développeurs Web : c’est le moment de demander une augmentation

Le moment est venu de flamber en décapotable

Je parcours les forums d’emploi et j’avais rarement vu autant d’offres et si peu de demandes. C’est la pénurie de développeurs ! Du coup, fini les stages de 6 mois sous-payés : les rémunérations risquent d’augmenter et notre rôle semble de plus en plus pris au sérieux. Pour combien de temps ?


Le moment est venu de flamber en décapotable

Je parcours actuellement les forums d’offres d’emploi sur des postes de webmaster, développeur PHP-MySQL, développeur d’applications etc. Et on peut dire que c’est chaud, très chaud. Je n’avais jamais vu autant d’offres postées en si peu de temps : 34 offres de moins d’une semaine sur Alsacréations, déjà 5 depuis ce matin sur Développez.net. Quant aux demandes, c’est le calme plat. Est-ce que c’est bon signe ?

  • Pour les candidats : OUI : plus d’offres, c’est la liberté de choisir le mieux offrant, et de faire grimper en flêche les rémunérations. Voilà une conjoncture qu’on n’avait pas vue depuis un bout de temps. Le spectre de la délocalisation en Asie avec leurs armées de codeurs à la chaîne s’éloigne quelque peu. Et on voit de moins en moins d’offres du type « stage 6 mois, bac+5 avec 5 ans d’expérience ». Le marché s’est assaini et c’est une bonne nouvelle pour nous. Bon, je ne cherche pas de boulot présentement, mais c’est toujours agréable de savoir que les gens se battent pour des profils proches du vôtre. Pas vous ?
  • Pour les recruteurs : AU SECOURS : il faut aligner des rémunérations énormes et des conditions de travail voluptueuses pour être compétitif. Alors bien sûr, c’est pas le moment de recruter un développeur militant qui accepterait d’être un peu moins payé pour avoir la satisfaction de travailler dans l’économie sociale et solidaire. Mon annonce n’a recueilli qu’une dizaine de candidatures en un mois, c’est déprimant. Un peu de coeur, bande d’égoïstes !

Evidemment, c’est peut-être purement saisonnier mais je ne crois pas avoir vu un tel fossé les années précédentes. La question est : est-ce que ça va durer ? Est-ce un effet de la « bulle 2.0 » qui risque d’exploser aussi violemment que la version précédente au tournant du millénaire, avec son extinction massive de start-ups. Je ne ferais pas de pronostic hâtifs, mais j’espère que la profession va en bénéficier un petit moment. Qu’en pensez-vous ?

Outil de référencement professionnel - essai gratuit Ce contenu a été publié dans Webdesign, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Développeurs Web : c’est le moment de demander une augmentation

  1. NEOAKIRA dit :

    Intéressant, t’aurais pas vu des offres sur Dijon par hasard ?
    Je suis en BTS en alternance et je changerai bien d’entreprise…
    Histoire de vraiment faire du développement, autour du Web 2.0 ça serait encore mieux.
    Sinon a la fin de mes études je compte bien choisir l’offre qui me conviendra le mieux et avec les meilleurs avantages.
    Faire monter la énumération en disant que les autres payent mieux, hum pourquoi pas…

  2. Damien Ravé - Le Caphar dit :

    Sur Dijon, j’ai pas trop regardé puisque je recrute en région parisienne. Quant à choisir la meilleure boîte, tout le monde en rêve, mais le marché n’offre pas toujours ce luxe : profitons-en.

  3. Lolo dit :

    Bien à l’écoute du marché depuis cet été, je fais le même constat. On voit passer et repasser les mêmes annonces à quelques semaines d’intervalle, signe que les postes ne sont pas pourvus, ce qui peut signifier, si on partage ton analyse, que les conditions proposées ne satisfont pas les candidats.
    Ou serait-ce qu’il y a aussi, finalement, trop peu de candidats..?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *