Les associations aussi ont droit aux tags !

Le site Interdépendances vient de sortir de nos fourneaux. En plus d’un design épuré et plutôt sexy, il va servir de terrain d’expérimentation auprès du grand public via l’usage de tags et autres techniques modernes de navigation.

Le site Interdépendances vient de sortir de nos fourneaux. En plus d’un design épuré et plutôt sexy, il va servir de terrain d’expérimentation auprès du grand public via l’usage de tags et autres articles connexes.

Page d'accueil Interdépendances - magazine trimestriel

Interdépendances, au départ, c’est un trimestriel spécialisé dans l’action sociale, la toxicomanie et l’économie sociale et solidaire. Plutôt pointu donc, et réservé à un public d’experts du monde associatif. Depuis quelques temps, il s’ouvre à des sujets de société plus grand public : le commerce équitable, l’emploi, le droit des femmes… Il était temps de décrisper son image institutionnelle.

Le site, quant à lui, était plutôt tristounet visuellement. Et surtout, par sa navigation cloisonnée (peu de liens entre les contenus) et le choix de thématiques fermées (toxicomanie, développement durable…), il ne répondait pas du tout aux objectifs du site :

  • inciter les visiteurs à s’abonner (ben oui, il faut bien vivre)
  • donner une visibilité à l’ensemble des thématiques abordées
  • faciliter l’accès à un contenu rédactionnel riche

C’est quoi, les tags ?

Après avoir expérimenté différents systèmes de classification fermés, le choix de tags (mots-clés) par article s’est révélé le plus souple et le plus riche en possibilités. Ce système est inspiré des tags utilisés sur les grands sites « Web 2.0 » comme Flickr ou del.icio.us. Le principe : pour chaque article, l’éditeur définit entre trois et six mots-clés ou expressions comme « commerce équitable » ou « toxicomanie ». C’est très simple en principe, mais très puissant à l’usage.

Le travail de définition des tags est important, surtout vu le corpus existant, et il impose une relecture des articles pour en tirer la substantifique moelle. Néammoins les possibilités sont énormes. Voici les premières, déjà en oeuvre :

  • Tags par magazine

    Pour chaque magazine, on élabore une liste des thématiques traitées. On voit ainsi en un clin d’oeil de quoi ça parle :

    Tags par magazine

  • Nuage de tags

    Un « nuage » de tags permet de visualiser les thèmes les plus porteurs depuis trois ans. La taille de chaque tag augmente en fonction du nombre d’articles qui le mentionnent :

    Nuage de tags

  • Articles sur le même thème

    Et voici mon préféré : sur un article donné, un algorithme recherche jusqu’à cinq articles portant les mêmes tags. Cela permet d’offrir au visiteur une sélection d’articles susceptibles de l’intéresser. Cela évite, surtout, qu’une page du site soit une « impasse » ne pointant vers aucune autre page.

    Articles sur le même thème

Je vais maintenant étudier les statistiques avec attention pour voir ce qui marche et ce qui ne marche pas. Rendez-vous dans quelques mois…

Le site Interdépendances

Outil de référencement professionnel - essai gratuit Ce contenu a été publié dans Webdesign, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *